Camus

  • Parler de ses peines, c’est déjà se consoler.
  • Aimer un être, c’est accepter de vieillir avec lui.
  • Rien au monde ne vaut qu’on se détourne de ceux qu’on aime.
  • Je ne connais qu’un devoir : c’est celui d’aimer.
  • Un homme a toujours deux caractères : le sien et celui que sa femme lui prête.
Publicités

Une réflexion sur “Camus

  1. Bonsoir Elleonthego.

    « Rien au monde ne vaut qu’on se détourne de ceux qu’on aime. »

    Voilà qui complète une petite fable partagée… 😉

    Et justement, c’est souvent le temps – je devrais dire le manque de temps – qui veut nous détourner de nos proches. Il faut revenir à l’essentiel.

    Bon week-end et à bientôt. Dieurdieuf

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s