Bah oui!

Quand il faut, il faut.

J’ai cédé. Je suis sur Facebook, et finalement j’aime bien.

Beaucoup de contacts intéressants. Et oui, tout le monde n’est pas sur Twitter.

Et il semblerait que beaucoup de romanciers y soient. Y a qu’ à voir ma liste.

J’ai survi mes deux premiers jours sur Facebook. Bon, c’était pas si terrible en fin de compte.

Et mon éditeur est content. Alors…

Si le coeur vous en dit:

http://www.facebook.com/Elle.Amberley.Author